Du changement dans l'atelier !

Cette année, j'ai passé plus que jamais du temps dans mon atelier. J'y travaille maintenant depuis plusieurs années et j'en avais déjà modifié la disposition il y a quelque temps (je vous racontait ça ici). Je ne sais pas si c'est le fait d'y passer presque toutes mes journées tous les jours, ou l'effet confinement (peut-être l'un renforcé par l'autre), mais j'ai soudain eu une grosse envie de changement.



Mon atelier depuis 2018

Je voulais rebooster ma créativité que je sentais un peu en berne (je suis passée par une période de grosse fatigue en avril...), j'avais des envies de couleur et de plantes vertes. Et, comme dit mon amoureux, quand j'ai une idée quelque part, je ne l'ai pas ailleurs (oui, ça ne veut pas dire grand chose, j'adore ) ! Autrement dit, un jour j'ai dit "Et si je changeais mon atelier ?" et 2 jours après, le chantier était lancé.


Alors, premièrement, j'ai dit COULEUR. Je vous avoue que j'ai cherché sur internet "couleur pour la créativité", et bon, on dirait qu'il n'existe pas de consensus à ce sujet car selon les sites, les résultats sont quand même assez différents ! Alors je suis revenue à la bonne vieille méthode du feeling pour trouver LA couleur.


Et c'est finalement vers la "pensée pourpre" de Tollens que mon cœur a penché. Je cherchais plutôt une peinture mate au départ et j'en avais repéré une dans la gamme de Castoche, mais une fois sur place, c'est vraiment celle-ci qui m'a attirée. Difficile d'en voir bien le rendu sur les photos, mais c'est un violet qui tire vers le rose (la véritable couleur se rapproche plus de la photo de droite que celle de gauche, beaucoup trop rose).


Ensuite, j'ai dit PLANTES. En mettre un peu partout impliquait des étagères, trouvées chez Ikea (J'aimais bien le système d'équerres original). Quant aux plantes, elles viennent de Jardiland, j'ai fait une razzia au point que toutes ne tenaient pas dans mon atelier, certaines ont donc trouvé leur place dans le salon !


En plus des plantes, j'ai rangé quelques tableaux et accessoires dont certains commençaient à prendre de la place sur mon bureau (un cadre acheté à un artiste en Sardaigne posé contre le mur tombait dès que je déplaçais un truc). Malgré tout, les étagères sont déjà bien remplies et je compte en ajouter une autre petite en-dessous de celle de gauche, où j'ai fait une thématique indienne. Ce n'est donc pas tout à fait fini, même si je suis déjà super contente de cet aménagement (et fière aussi : après plus d'un mois, les plantes sont toujours en parfaite santé) !


mon étagère "indienne"

L'idée était aussi de mieux organiser mon bureau et de gagner de la place dessus : dès que je peins, je m'étale, j'en ai partout entre mon ordinateur, mon écran secondaire, les feuilles de brouillon, calques, crayons, feutres, ciseau, pinceaux, pot d'eau, palette, carnets, deux trois mugs car je ne les range pas le soir... bon pas toujours tout ça en même temps mais vous avez compris (au moment où j'écris cet article, c'est à peu près comme je viens de vous le décrire).


Encore une fois, j'ai trouvé chez Ikea ce système de rangement avec un panneau perforé sur lequel on peut accrocher différents éléments selon nos besoins. Et grâce à un système de fixations prévu pour, je n'ai pas eu besoin de percer le mur et j'ai pu l'accrocher directement à l'arrière de ma table. J'ai pu ainsi libérer pas mal de place dessus, et j'ai tout ce que j'utilise régulièrement à portée de main !



Ce n'est pas tout, tournons-nous maintenant de l'autre côté. Fini le bidouillage, j'ai investi dans des vraies cimaises pour remettre mes dessins de déités indiennes. Quand elles étaient de l'autre côté au-dessus de mon bureau, elles étaient suspendues à du fil de pêche et retenues par des sucres d'électricité ! Là c'est quand même plus propre.

Et puisque le perfo était de sortie, j'en ai profité pour accrocher deux tableaux : celui issu de Djinn d'Ana Miralès et qui était juste posé en haut de l'étagère à casiers, et un autre que j'ai retrouvé en rangeant l'atelier, il était caché dans un coin depuis notre emménagement alors que je l'adore : fait main et acheté lors de mon voyage en Inde, il représente l'arbre de vie.


Et voilà, j'espère que ce petit tour de mon "nouvel" atelier vous a plu, en tout cas je m'y sens super bien. Le violet et les plantes vertes doivent effectivement booster la créativité car depuis, j'ai été plutôt productive ! A moins que ça soit juste l'effet du changement...





Catégories :